Articles

Reddit – legaladvice – [Va] Les mineurs possèdent-ils légalement leurs affaires ou appartiennent-ils à leurs parents jusqu’à ce qu’ils atteignent leur 18e âge?

Ce lien; bien que regardant l’hypothétique à travers le prisme d’un scénario de bande dessinée fictif, couvre assez bien la loi applicable.

La plus grande question est d’où viennent les 100 $? S’il provient d’un don ou d’une hérédité, le titre reste avec l’enfant. Si l’argent provenait des parents pour leur entretien et leur soutien, ou gagné par l’enfant dans un emploi, il reste la propriété des parents.

n’a aucun titre sur les biens de l’enfant, ni la capacité ou le droit de ce dernier de prendre des biens ou de recevoir de l’argent par donation, donation ou autre, sauf à titre de compensation pour services, à quelque degré que ce soit qualifié ou limité pendant la minorité. Tout ce qu’acquiert donc un nourrisson qui ne lui revient pas en compensation des services rendus lui appartient absolument, et son père ne peut y prétendre, ni à l’encontre de l’enfant, ni à l’encontre de tiers qui revendiquent le titre ou la possession du nourrisson ou sous celui-ci. Hoblyn c. Johnson, 55 P.3d 1219, 1228 (Wyo. 2002) (citant Banks c. Conant, 96 Mass. 497 (1867)).

Même si le bien était un don ou un héritage, ou acheté par l’utilisation d’un don ou d’un héritage (et donc de la propriété de l’enfant), le parent a toujours l’autorité parentale qui l’emporte sur une accusation d’intrusion dans des biens meubles corporels. Ils peuvent donc refuser ou refuser l’utilisation des biens comme une forme de discipline, même s’ils appartiennent à l’enfant, tant que leur utilisation de cette autorité serait considérée comme raisonnable. La conversion de la propriété (la vendre, ou permettre uniquement l’utilisation exclusive par le parent) ne serait probablement pas raisonnable.

Donc en bref, si l’article a été acheté avec une allocation, je dirais qu’il appartient toujours aux parents.