Articles

La tendance des Broncos de Denver à trouver des gemmes non repêchées est en danger

Tout au long de leur histoire sur le terrain, les Broncos de Denver ont bénéficié des performances de diverses gemmes non repêchées. Que ces joueurs les aient aidés à remporter un Super Bowl ou qu’ils aient principalement joué un rôle clé dans des équipes qui ont connu des saisons perdantes, leur bilan a été largement documenté.

En vedette | Renouveler la rivalité: Broncos de Denver et Raiders de Las Vegas

Alors que la Ligue nationale de football continue de naviguer dans les eaux de l’opération pendant la pandémie de Covid-19, les implications et les restrictions à court terme pourraient empêcher les Broncos de trouver des gemmes non repêchées de leur classe d’agents libres universitaires 2020.

Broncos histoire des gemmes non repêchées

Pour les Broncos, ils ont découvert des gemmes non repêchées qui ont joué un rôle majeur dans l’histoire de l’équipe. Plus récemment, certains ont contribué à la victoire des Broncos au Super Bowl 50.

Chris Harris Jr.

La découverte par les Broncos de Chris Harris Jr. s’est avérée être l’une des plus grandes réussites de l’équipe au début du mandat du directeur général John Elway. Les premières impressions de Harris Jr. pendant le camp d’entraînement ont révélé qu’il était scrappy et compétitif.

Son poste à l’époque comprenait le demi de coin Champ Bailey, membre du Temple de la renommée des Broncos, le vétéran Andre Goodman, Syd’Quan Thompson, Nate Jones, Cassius Vaughn et l’ancien entraîneur-chef des Broncos, Josh Mcdaniels, sélection au repêchage de Perrish Cox. Les chances pour Harris Jr. étaient minces pour faire la liste, mais sa performance a attiré l’attention de Bailey et du front office.

Bailey prit Harris Jr. sous son aile et lui inculqua plus de confiance tout au long du camp. Avance rapide jusqu’en 2020, Harris Jr. n’est plus membre de l’organisation des Broncos, mais ses réalisations parlent d’elles-mêmes. Champion du Super Bowl, lanceur 4x Pro, Première équipe All-Pro en 2016 et récemment nommé dans l’équipe de la décennie 2010 de la NFL.

C.J. Anderson

Anderson a été un joueur d’impact précieux pour les Broncos de 2013 à 2017. Il a été essentiel pour Denver lors de leur course au Super Bowl en 2015. Du touché gagnant contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre en prolongation à son style de course acharné contre la défense classée 2e en 2015 contre les Panthers de la Caroline lors du Super Bowl 50, Anderson a mis les Broncos en position de gagner.

Anderson est devenu un champion du Super Bowl, un lanceur professionnel, et il a couru pour 1007 yards en 2017.

Rod Smith

Smith détient presque tous les records importants pour les Broncos en réceptions, yards et touchdowns. Smith a été un joueur important pour les Broncos lors de leurs deux victoires au Super Bowl en 1997 et 1998. Au cours de ces deux saisons combinées, Smith a réussi 156 réceptions, 2402 verges et 18 touchés.

L’un des moments les plus marquants de la carrière de Smith est survenu lors du Super Bowl 33 alors qu’il terminait le match avec 5 réceptions, 152 yards de réception et 1 touchdown. L’héritage de Smith avec les Broncos est tenu en haute estime, et on espère qu’il deviendra bientôt le prochain Bronco à porter une veste dorée à Canton, en Ohio.

Phillip Lindsay

Lindsay a été le joyau non repêché le plus précieux des Broncos au cours des deux dernières saisons. Il a accompli des saisons consécutives de 1 000 verges au sol, ce qui fait de lui le premier joueur non repêché de l’histoire de la NFL à accomplir cette fonction. Sa capacité d’éclatement rapide et sa vision en tant que porteur de ballon placent les Broncos dans une position unique par rapport à la plupart des équipes de la NFL.

Connexes / Les statistiques de Phillip Lindsay peuvent-elles expliquer la glissade de l’OSM?

Il n’a fallu qu’une seule pratique à Lindsay pour gagner le respect de ses coéquipiers. Plus particulièrement, les éloges de Von Miller, MVP du Super Bowl 50, après un entraînement au camp d’entraînement en 2018, sont devenus une approbation retentissante pour Lindsay. « Nous allons certainement avoir des choses prévues pour Phillip, des gars comme ça dans la ligue, vous ne pouvez tout simplement pas les couvrir. Ce ne sont que des atouts pour l’infraction. Vous devez avoir un dos comme ça et nous en avons certainement un. »

Avance rapide jusqu’en 2020, l’approbation de Miller s’est avérée vraie.

Malik Reed

Reed était le joyau non repêché des Broncos de la saison 2019. Auparavant, la profondeur des Broncos au secondeur extérieur comportait une compétition étendue. En dehors de Miller et Chubb, Denver avait une rotation de joueurs comme Jeff Holland, Justin Hollins, le vétéran Dekoda Watson et Aaron Wallace qui se disputaient tous une place dans la rotation de l’équipe.

Il n’a pas fallu longtemps à Reed pour faire sentir son impact pendant la pré-saison de la NFL. En trois matchs d’action, Reed enregistrait 4 sacs du quart. Son moteur élevé, sa rapidité et sa discipline de pointe sont des traits que l’entraîneur-chef Vic Fangio a remarqués. Avec les antécédents de Fangio avec les pass rushers, il savait quel type de joueur il avait dans Reed.

Reed jouerait un rôle central pour Fangio et la défense des Broncos en 2019 après que Chubb se soit déchiré le LCA.

Qui sont les joyaux potentiels non repêchés des Broncos en 2020?

Les Broncos ont recruté sept agents libres non repêchés après la conclusion du repêchage de la NFL de 2020. Trois joueurs sur sept ont été largement projetés pour devenir potentiellement le prochain joyau non repêché des Broncos.

Zimari Manning – WR, État de Tarleton

Manning est une perspective intrigante pour les Broncos de WR. Malgré la profondeur et la jeunesse dont ils disposent déjà dans la salle de position, Manning est une cible de 6’2, 200 lb qui affiche une forte libération hors de la ligne de mêlée, de la taille et de la capacité de suivre le football à un niveau élite.

Essang Bassey-CB, Wake Forest

Bassey est devenu un favori des médias pour ceux qui ont regardé un film sur lui depuis Wake Forest. Son coordinateur défensif du collège, Lyle Hemphill, a décrit comment il pensait que Bassey se traduirait par le jeu de la NFL.

« Nous l’avons utilisé et nous l’avons beaucoup joué à Boundary corner, donc il était souvent en forme et il s’est souvent présenté au jeu de course. En ce qui concerne la couverture, il a rebondi au premier et au troisième but — il jouait au coin au premier but beaucoup de fois, et il jouait au nickel au troisième but. Il peut jouer dans la fente, il peut jouer sur le gars extérieur. Il est assez polyvalent. »

LeVante Bellamy – RB, Western Michigan

Alors que la compétition se réchauffe pour le troisième running back des Broncos sur le tableau de profondeur, Bellamy pourrait devenir un remplaçant potentiel pour Royce Freeman. À Western Michigan en 2019, Bellamy a couru pour 23 passes de touché et 1472 verges sur 266 portées.

Malgré un total de 617 portées en 5 saisons à Western Michigan, la capacité de contraction rapide de Bellamy et son style de course patient pourraient pousser Freeman et Khalfani Muhammad à la troisième place du tableau des profondeurs.

Pourquoi la tendance des Broncos à trouver des gemmes non tirées pourrait-elle être en danger?

Alors que la NFL continue d’élaborer une stratégie pour un lancement réussi de la saison NFL 2020, les grandes lignes de son plan pourraient mettre fin aux rêves des joueurs non repêchés avant même qu’ils ne commencent.

La NFL et la NFLPA ont discuté la semaine dernière de l’idée d’éliminer la pré-saison de la NFL en 2020. Pour les Broncos et le reste de la NFL, ils devraient commencer le processus de réduction de leur effectif global.

Le discours en ce moment autour de la ligue indique que les équipes de la NFL devraient réduire leur liste active de 90 à 75 au moment où les vétérans rapporteront selon l’analyste en chef du projet de Pro Football Network et initié Tony Pauline.

Comme l’a souligné Pauline, il est possible que les jeunes joueurs et les agents libres universitaires puissent utiliser la première semaine du camp, sans vétérans, comme essai pour faire valoir leurs arguments aux entraîneurs.

Pour les Broncos lors du camp d’entraînement en 2019, Fangio et ses entraîneurs ont fait tourner les recrues et les agents libres universitaires avec les unités de la première et de la deuxième équipe, afin d’évaluer s’ils ont les qualités pour jouer dans un avenir proche. Si la NFL donne suite à l’idée de réduire la liste avant le rapport des vétérans, les Broncos n’auront peut-être pas l’occasion de trouver un autre joyau potentiel non repêché.