Articles

JAS focus: Alimentation du chocolat aux porcs de pépinière

 Avec la permission du Dr S. W. Kim, NCSU

Par Samantha Kneeskern

4 janvier 2016 – Le chocolat est très populaire en Amérique. En fait, l’Américain moyen consomme 10 à 12 livres de chocolat chaque année (CNBC, 2015)! Avec la fabrication de grandes quantités de chocolat, des coproduits sont disponibles pour l’alimentation du bétail. Des coproduits de qualité permettent aux industries de l’élevage de réduire les coûts des aliments sans sacrifier la performance animale.

Dans l’industrie porcine, la poudre de lactosérum est complétée pour améliorer la croissance des porcelets en pépinière. La poudre de lactosérum comprend les glucides, le lactose, est facilement digérée et constitue une bonne source d’énergie. Cependant, le coût du lactose et de la poudre de lactosérum a augmenté de 68% au cours des 15 dernières années et, malheureusement, la disponibilité a parallèlement diminué (Guo et al., 2015). Par conséquent, de nombreuses entreprises et producteurs recherchent une alternative économique au lactosérum.

L’alimentation en bonbons au chocolat est un sous-produit de la production de chocolat au lait et de bonbons. Ces produits ne sont pas acceptés pour la consommation humaine pour diverses raisons, telles que l’emballage et la couleur. Les aliments pour bonbons au chocolat sont un substitut moins cher du lactose présent dans la poudre de lactosérum.

Selon des chercheurs de l’Université d’État de Caroline du Nord et de Murphy Brown LLC, l’alimentation en bonbons au chocolat (produite par International Ingredient Corp., St. Louis, MO) représente près de la moitié du coût de la poudre de lactosérum. Dans une étude récente publiée dans le Journal of Animal Science, les scientifiques ont voulu déterminer l’efficacité du remplacement du lactose par une source alternative de glucides.

 Avec l'aimable autorisation de S. W. Kim, Université d'État de Caroline du Nord

Avec l’aimable autorisation du Dr S. W. Kim, North Carolina State University

Mille quatre cents porcs ont été nourris en trois phases avant et après le sevrage. Les aliments pour bonbons au chocolat ont remplacé jusqu’à 45% du lactose dans leur alimentation.

Au début de l’étude, la consommation d’aliments a augmenté à mesure que la quantité d’aliments pour bonbons au chocolat augmentait, probablement en raison de l’appétence accrue de l’aliment. Avec l’augmentation des quantités d’aliments pour bonbons au chocolat, les porcelets sont également passés à une phase d’alimentation différente plus rapidement que les porcelets qui n’étaient pas complétés par le coproduit.

Tout au long de l’étude, comme le lactosérum a été remplacé par des aliments pour bonbons au chocolat, il n’y a eu aucun effet néfaste sur les performances de croissance ou la santé des porcs. « Il n’y avait aucune différence dans les scores fécaux entre les groupes de traitement, ce qui indique que les porcs pouvaient manipuler les glucides du coproduit », déclare l’auteur correspondant, le Dr Kim. En fait, la morbidité des porcs a été réduite avec l’augmentation des quantités de coproduit.

Les auteurs mettent en garde contre l’utilisation d’aliments pour bonbons au chocolat dans les régimes ultérieurs des pépinières, car le gain de poids pourrait être altéré lorsque les porcs sont plus âgés.

En conclusion, un coproduit de chocolat peut remplacer jusqu’à 45% du lactose dans les régimes alimentaires des pépinières et peut être une source économique de glucides.

 Avec l'aimable autorisation du Dr S. W. Kim, Université d'État de Caroline du Nord

Avec l’aimable autorisation du Dr S. W. Kim

Pour lire les détails de l’étude, publiée dans le numéro de novembre 2015 du Journal of Animal Science, cliquez ici.

Ouvrages cités :

Guo, J. Y., C. E. Phillips, M. T. Coffey et S. W. Kim. 2015. Efficacité d’un coproduit de bonbons en supplément comme source de glucides alternative au lactose sur la performance de croissance des porcs nouvellement sevrés dans une ferme commerciale. J. Anim. Sci. 93:5304-5312. doi: 10.2527/jas2015-9328.

Satioquia-Tan, J. 23 juillet 2015. Les Américains mangent COMBIEN de chocolat? CNBC. <http://www.cnbc.com/2015/07/23/americans-eat-how-much-chocolate.html>.