Articles

Carl Long Le gars Qui a officiellement battu le NASCAR de lourdes amendes

La suspension du pilote NASCAR Carl Long a été réduite à huit courses contre un record de 12, mais son amende record de 200 000 remains reste.

Le commissaire national des courses de Stock-car, Charles Strang, a entendu le dernier appel de Long lundi à Chicago. Il a annoncé la suspension réduite mercredi.

Long, pilote à temps partiel dans la série Sprint Cup, a été pénalisé pour avoir eu un moteur surdimensionné sur le Lowe’s Motor Speedway en mai. Long et sa femme, le propriétaire de la voiture DeeDee Long, ont été suspendus 12 courses et ont accosté 200 points. Le chef d’équipage Charles Swing a été condamné à une amende de 200 000 $.

Long a fait appel dans l’espoir de clémence pour son équipe à petit budget. Il a eu un certain soulagement, mais l’amende pourrait l’empêcher de courir à nouveau.

« Je suppose que c’est une bonne nouvelle », a déclaré Long à L’Associated Press jeudi. « Huit, c’est mieux que 12. Mais ils ne bougeront pas sur l’amende, et ils savent que je ne peux pas la payer. Ils l’ont volontairement mis hors de ma portée. »

Long a déclaré qu’il n’y avait aucun moyen que Swing puisse payer l’amende, et selon les règles de la NASCAR, cela reviendrait alors au propriétaire de la voiture. Et l’équipe de Long ne sera pas autorisée à concourir tant que l’amende n’aura pas été payée.

Plus de 16 000 $ ont été amassés pour la cause de Long, grâce à des dons provenant de son site Web et de quelques événements « passez le chapeau » sur les hippodromes.

« C’est loin de 200 000 $ », a déclaré Long. « Si je peux continuer des choses comme ça, alors peut-être que 200 000 $ sont en vue. La prochaine chose à faire est de se tenir à l’extérieur de l’hippodrome avec mon casque et de demander du changement. Je ne suis pas au-dessus de le faire non plus. »

Long, qui a participé à 23 courses entre 2000 et 2006, a acheté le moteur au constructeur de longue date Ernie Elliott et a déclaré que toutes les formalités administratives montraient qu’il respectait les spécifications de la NASCAR. Il a mal fonctionné le 15 mai lors des essais pour la course des étoiles, ce qui a provoqué l’inspection de la NASCAR.

Long aurait pu charger sa voiture et rentrer chez lui au lieu de remettre le moteur aux inspecteurs et d’essayer de se qualifier pour la course sans points avec un moteur de secours.

NASCAR a mesuré le moteur à 358,17 pouces cubes, 0,17 de plus que la limite légale.

Long a soutenu dans son appel que l’infraction pouvait être due à une erreur de la part du constructeur du moteur ou à une expansion due à une surchauffe ou à une usure générale du moteur.

NASCAR a rétorqué qu’un moteur surdimensionné est l’une des violations des règles les plus flagrantes et justifie les sanctions les plus sévères.

Strang s’est rangé du côté de la NASCAR, mais a réduit la suspension de quatre semaines.

Long, dont le travail à temps plein travaille avec l’équipe de sports mécaniques de première ligne dans la série Cup, a déjà participé à deux courses. Il sera admissible à retourner au garage de Watkins Glen au début du mois d’août. Jusque-là, le propriétaire de l’équipe Bob Jenkins a permis à Long de travailler uniquement dans l’atelier de course à Denver, Caroline du Nord

« Je suis très chanceux qu’il me garde à l’emploi », a déclaré Long.

Cet article apparaît également sur foxsports.com